Patinage Artistique

Envoyez vos bons vœux et souhaitez bonne chance au personnel de mission et aux athlètes de l’équipe patinage artistique ici!

Athlètes

Adelina Lopes
Ont.

Citoyenne de Leamington (Ontario), Adelina Bailey-Lopes fait du patinage artistique dans les rangs d’Olympiques spéciaux depuis 9 ans. Le mouvement a permis à l’athlète de devenir une meilleure patineuse, de se faire beaucoup d’amis et de rencontrer une foule de gens intéressants. Comme elle s’apprête à vivre ses premiers jeux mondiaux, Adelina est un peu nerveuse mais surtout très enthousiaste à l’idée de ce qui l’attend. Dans ses temps libres, elle nage, pratique d’autres sports et fait ses devoirs.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire de mon mieux. »

Alexander Pang
C.-B.

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 10 ans, Alexander Pang considère la médaille d’argent qu’il a remportée en 2013 comme sa plus grande réalisation à ce jour. Alexander affirme qu’Olympiques spéciaux a changé sa vie en lui offrant le soutien d’une communauté d’athlètes comme lui. En dehors des entraînements et des compétitions, l’athlète raffole de la lecture et des jeux vidéo.

Objectif pour Autriche 2017 : « Appuyer mon équipe et les autres concurrents et leur être utile. »

Alyssa Chapman
I-P-E

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 16 ans, Alyssa Chapman aborde une deuxième expérience des jeux mondiaux. En plus de son amour pour le patinage artistique, elle pratique la natation, les quilles, le basketball et la gymnastique. Originaire de Murray Harbour (Île-du-Prince-Édouard), cette résidente typique de la côte Est travaille à mettre les casiers à l’eau sur un homardier. Elle considère sa participation aux Jeux du Canada et le fait d’être une athlète d’Olympiques spéciaux comme ses plus grandes réalisations jusqu’à maintenant. Olympiques spéciaux a changé sa vie en lui permettant de s’exprimer et de connaître des gens qui lui ressemblent.

Objectif pour Autriche 2017 : « Réussir enfin l’atterrissage de mon saut de boucle! »

Benjamin Maeseele
Alb.

Benjamin Maeseele, patineur artistique de Calgary (Alberta), confie qu’Olympiques spéciaux l’a rendu plus souple. Fier de son appartenance à Équipe Canada, il dit que sa sélection lui donne le sentiment d’être arrivé au sommet d’une montagne. En dehors des sports et de sa participation aux programmes d’Olympiques spéciaux, Benjamin s’intéresse à l’art et à la pratique de celui-ci.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire la fierté de ma famille et de mes amis. Merci de m’appuyer! »

Darlene Jakubowski
C.-B.

Ex-concurrente à deux éditions des jeux mondiaux d’hiver, Darlene Jakubowski se réjouit de participer à sa troisième en patinage artistique. Elle est reconnaissante à Olympiques spéciaux d’avoir changé sa vie en lui offrant l’occasion de nouer des amitiés avec des gens de partout dans le monde. Elle dit que les jeux mondiaux réservent « bien du plaisir » et qu’elle est impatiente de les voir ouverts. Le crochet fait partie des passe-temps et des intérêts de la patineuse.

Objectif pour Autriche 2017 : Réussir mon examen de danse or et un double Salchow d’ici décembre. »

David Robertson
Ont.

David Robertson participe aux programmes d’Olympiques spéciaux depuis 18 ans. En plus du patinage artistique, il y joue au basketball, au soccer, au golf et au softball. L’une des plus grandes réalisations de David jusqu’à maintenant, c’est le titre d’athlète de l’année que lui a décerné Olympiques spéciaux Ontario. Le mouvement a permis à David de se faire une foule de nouveaux amis. Il est ravi de concourir aux Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2017, parce que l’événement lui donne la chance de représenter son pays.

Objectif pour Autriche 2017 : « Rapporter deux médailles d’or au pays. »

Emile Baz
Qc

Émile Baz vit à Montréal, où il est membre d’Olympiques spéciaux depuis 7 ans. En dehors du patinage artistique, il pratique la natation, le basketball, le soccer et le hockey intérieur. Olympiques spéciaux a changé la vie d’Émile en lui donnant la chance de nouer des amitiés nouvelles et de connaître les joies de la compétition. Excellent patineur, l’athlète est impatient de démontrer son habileté à la face du monde aux Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2017, en Autriche. Dans ses temps libres, Émile s’adonne au théâtre et à la comédie.

Objectif pour Autriche 2017 : « Je veux faire de mon mieux et le patinage artistique est ma passion. »

Jack Fan
Ont.

Jack Fan, athlète d’Olympiques spéciaux depuis 10 ans, est ravi de participer à ses premiers jeux mondiaux. Il doit au mouvement de rencontrer de nouvelles personnes et d’avoir beaucoup de plaisir. Sa médaille d’or aux Jeux du Canada de 2015 à Prince George (Colombie-Britannique) compte parmi ses plus grandes réalisations. Dans ses temps libres, Jack aime écouter de la musique classique.

Objectif pour Autriche 2017 : « Avoir du plaisir! »

JorDen Tyson
Alb.

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 3 ans, JorDen Tyson voit venir ses premiers jeux mondiaux avec enthousiasme. « C’est très important pour moi, dit-elle, ça me donne de la force et de la fierté. » Olympiques spéciaux a changé la vie de JorDen en améliorant son pouvoir de concentration, en lui donnant des objectifs et en la rendant heureuse. Quand elle n’est pas en train de participer à un programme du mouvement, l’athlète adore regarder des films, créer des objets et magasiner!

Objectif pour Autriche 2017 : « Gagner une médaille. Réussir un Salchow. »

Kailey Stewart
N.-É.

Kailey Stewart participe aux programmes d’Olympiques spéciaux depuis 6 ans. Les Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2017 serviront de cadre à sa première prestation sur la scène mondiale. Kailey a passé 16 ans dans un programme de patinage artistique régulier avant de découvrir Olympiques spéciaux, qui depuis lors lui a ouvert des portes dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. L’athlète adore donner en retour à la collectivité et aux autres patineurs. Elle remercie Olympiques spéciaux de lui avoir permis de parfaire ses habiletés sociales et de rencontrer son entraîneuse, qui a changé sa vie.

Objectif pour Autriche 2017 : « Me faire de nouveaux amis! »

Katie Xu
Ont.

Katie Xu, patineuse artistique vivant à Ottawa, est enchantée de faire partie d’Équipe Canada pour la première fois. Employée à la bibliothèque publique d’Ottawa, Katie dit adorer les programmes d’Olympiques spéciaux parce qu’ils lui donnent l’occasion de rencontrer des gens nouveaux. En dehors du patinage artistique, l’athlète aime cuisiner, danser et faire de la musique.

Objectif pour Autriche 2017 : « Travailler mes sauts, mes pirouettes, mes spirales et mes virages et m’amuser. »

Marc Theriault
C.-B.

Marc Theriault est un vieil habitué des jeux mondiaux, puisqu’il a participé à 7 éditions de ceux-ci, en été comme en hiver. Durant sa carrière de 21 ans comme athlète d’Olympiques spéciaux, il a concouru en natation, en athlétisme, en quilles, en soccer, en golf, en dynamophilie, en curling et en softball, sans parler de ses exploits en patinage artistique. Marc compte parmi ses grandes réalisations à ce jour son appartenance à des équipes de soccer et de softball nommées toutes deux « équipe de l’année » ainsi que son titre d’athlète de l’année décroché en 2009. Olympiques spéciaux a changé la vie de Marc pour le mieux. L’athlète affirme qu’il n’y a pas de sensation plus forte que celle que procure le fait de représenter son pays.

Objectif pour Autriche 2017 : « Gagner l’or et épauler les nouveaux venus. »

Michael Sumner
T-Y

Originaire de Whitehorse (Yukon), Michael Sumner est emballé à l’idée de participer à ses deuxièmes jeux mondiaux après ceux de 2013 en Corée du Sud. À part le patinage artistique, l’athlète pratique le basketball, la boccia, le soccer, le golf, le hockey intérieur et les quilles. Olympiques spéciaux a encouragé Michael à devenir plus actif. Dans ses temps libres, Michael adore pêcher.

Objectif pour Autriche 2017 : « Réaliser mon record personnel. »

Robert Fougere
N.-É.

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 10 ans, Robert Foguere est enchanté de concourir à ses premiers jeux mondiaux en patinage artistique. L’athlète est fier de son habileté en patins et il voit son admission dans Équipe Canada comme la réalisation d’un rêve. Olympiques spéciaux lui a permis de se faire une foule de nouveaux amis et de visiter de nouveaux endroits. Robert consacre ses temps libres à la danse sociale, à la guitare et au chant.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire de nouvelles connaissances et atteindre l’excellence. »

Sara McKelvie
Ont.

Sara McKelvie a adhéré à Olympiques spéciaux il y a 16 ans à Cayuga (Ontario). Parlant de ses plus grandes réalisations à ce jour, elle mentionne un prix de patinage à l’école, une cinquantaine de médailles et le titre d’athlète féminine de l’année de son école. Olympiques spéciaux a permis à l’athlète de voyager et d’entrer en contact avec différentes cultures. Sara est fière de participer aux jeux mondiaux en Autriche et ravie d’y défendre les couleurs de son pays en patinage artistique.

Objectif pour Autriche 2017 : « Me faire de nouveaux amis. »

Tijana McCarthy
T-Y

Sa première participation aux jeux mondiaux fait l’immense bonheur de Tijana McCarthy. Olympiques spéciaux a amélioré sa vie de bien des façons, en lui permettant de se faire de nouveaux amis et de devenir plus sociable. L’athlète est emballée à l’idée de patiner sur la scène mondiale dans les rangs d’Équipe Canada. En dehors de ses activités sportives, Tijana adore la lecture et le cinéma.

Objectif pour Autriche 2017 : « Me faire de nouveaux amis. »

Tim Goodacre
Ont.

Tim Goodacre est membre d’Olympiques spéciaux depuis 15 ans. Son titre d’athlète masculin de l’année d’Olympiques spéciaux Canada en 2013 compte parmi ses plus grandes réalisations à ce jour. Tim affirme qu’Olympiques spéciaux a changé sa vie en lui permettant de voyager et de faire de nouvelles connaissances de même que l’expérience de différentes culture. Les Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2017 offriront sa troisième expérience de la scène mondiale à l’athlète. En dehors du patinage artistique, Tim adore jouer de la batterie et de la guitare et raffole de sa PlayStation 4.

Objectif pour Autriche 2017 : « Une première place. »

Entraîneuse/Entraîneur en Chef

Janet Collins
Ont.

Entraîneuse de Patinage Canada depuis 37 ans et d’Olympiques spéciaux depuis 26 ans, Janet nous arrive avec un bagage de savoir et d’expérience mirobolant. L’Autriche lui offrira ses cinquièmes jeux mondiaux d’hiver au sein d’Équipe Canada (deux à titre d’entraîneuse associée et trois comme entraîneuse en chef). Janet a l’impression de boucler la boucle, puisqu’elle avait assisté aux jeux en Autriche en 1993 pour y voir son athlète décrocher la deuxième place! Inspirée par les performances des athlètes des quatre coins du monde, elle était repartie déterminée à ce que le Canada fournisse d’excellentes possibilités d’entraînement à ses patineurs. Elle s’était donné pour mandat, parmi bien d’autres, de veiller à ce que nos athlètes reçoivent l’entraînement voulu pour accumuler les expériences qui en feraient des patineurs de calibre mondial. Janet est enchantée de partager ses connaissances avec la solide équipe d’entraînement et de gestion de même qu’avec les athlètes talentueux qui composent Équipe Canada.

Objectifs pour Autriche 2017 :

  • Fournir aux athlètes et à leurs entraîneurs locaux les outils nécessaires à un bon entraînement en vue des jeux.
  • Durant les jeux, veiller à ce que les athlètes soient en mesure de donner le meilleur d’eux-mêmes (bonnes séances d’entraînement, repos suffisant, renforcement positif).
  • Offrir un soutien technique et moral aux entraîneurs de l’équipe.
  • Veiller à ce que l’équipe de patinage artistique profite d’une expérience positive, en particulier durant le séjour dans la ville hôtesse, en leur donnant l’occasion d’explorer le pays et la culture.

Entraîneuse

Barb Prystai
Alb.

Barb entraîne en patinage à tous les niveaux depuis plus de 40 ans, en Saskatchewan et en Alberta; attirée par un avis dans le journal, son engagement à ce titre auprès d’Olympiques spéciaux remonte à 19 ans. Barb a assisté à quatre jeux nationaux en qualité d’entraîneuse en chef en patinage artistique et à quatre Jeux du Canada (avec des patineurs artistiques d’Olympiques spéciaux), mais elle aborde ses premiers jeux mondiaux très enthousiaste de faire partie d’Équipe Canada 2017. Elle ne tenait plus de joie quand elle a reçu l’appel qui le lui annonçait! Cette nouvelle entrée dans son curriculum vitae lui aura permis de rencontrer des athlètes et des entraîneurs de partout sur le globe et de comparer les méthodes et les pratiques d’entraînement.

Objectifs pour Autriche 2017 :

  • Me rendre en Autriche, y rencontrer plein de nouveaux (et peut-être d’anciens) amis, découvrir différentes manières de travailler auprès de nos olympiens spéciaux, défiler dans les rangs d’Équipe Canada à la cérémonie d’ouverture… WAHOUH!!! Est-ce que j’ai besoin d’en dire plus?
  • Célébrer les exploits de tous les athlètes, qu’il s’agisse de médailles ou de buts atteints.
  • Discuter des règles, peut-être, des moyens de rehausser le niveau du patinage à l’international et des façons de faire à la canadienne??!!
  • Rire et célébrer sans compter avec l’extraordinaire groupe d’entraîneurs dont j’aurai le privilège de faire partie et la non moins fantastique équipe d’employés de mission et de soutien qui seront du voyage.
  • Enfin, rentrer à la maison pour raconter les mondiaux d’Olympiques spéciaux à tous mes parents et amis, leur dire comment continuer à soutenir l’organisme, et pour certains d’entre eux, leur expliquer comment s’engager dans le mouvement.
Elizabeth Roman
C.-B.

Elizabeth est devenue entraîneuse bénévole pour Olympiques spéciaux en 1997, alors qu’elle mettait sur pied un nouveau programme de patinage artistique à Surrey (Colombie-Britannique). Depuis, elle a participé à quatre jeux nationaux, deux éditions des Jeux du Canada et deux jeux mondiaux. Au fil des ans, elle a collaboré à de nombreux projets destinés à faire avancer le patinage artistique au profit des athlètes d’Olympiques spéciaux. Elizabeth affirme : « Il n’y a rien de plus gratifiant que d’aider des athlètes à se préparer et à performer, en sport comme dans la vie. J’ai hâte d’afficher ma fierté d’être Canadienne aux jeux mondiaux. »

Objectif pour Autriche 2017 :

  • Voir des athlètes, des entraîneurs, des familles et des coéquipiers fiers, heureux et satisfaits aux jeux mondiaux. Quelques médailles seraient aussi les bienvenues!
Tracey Zwiers
Ont.

Tracey Zwiers entraîne en patinage artistique depuis 25 ans à Orillia (Ontario). Voilà plus de 10 ans qu’elle s’est engagée dans le mouvement Olympiques spéciaux. Certains de ses athlètes ont concouru aux niveaux provincial, national et international, mais l’Autriche lui offrira son premier voyage à des jeux mondiaux en qualité d’entraîneuse. Tracey a hâte d’assister à la cérémonie d’ouverture, d’observer l’enthousiasme des athlètes en compétition et de voir des amitiés se nouer entre athlètes et entraîneurs du monde entier. Elle adore vraiment se dévouer pour Olympiques spéciaux, qui lui donne l’occasion de parfaire ses compétences comme entraîneuse en dispensant son savoir, ses conseils et son appui aux athlètes présentant une déficience intellectuelle. À travers le patinage artistique, elle peut encourager nos athlètes à mener une vie saine et active tout en les stimulant à atteindre leurs objectifs.

Objectifs pour Autriche 2017 :

  • Servir de modèle positif à nos athlètes.
  • Me montrer patiente, écouter les athlètes et les encourager à donner le meilleur d’eux-mêmes.
  • Soutenir tous nos athlètes et traiter chacun avec respect dans la poursuite de performances optimales et de réussite personnelle globale.

Entraîneur

Mario Richard
N.-B.

Mario entraîne en patinage artistique pour Olympiques spéciaux depuis 1997; il y a trois ans, sa passion pour le mouvement l’a propulsé au poste de directeur régional. Mario entraîne également en golf, en athlétisme et en boccia, en plus de diriger le programme jeunesse. Toutes les semaines, il se réjouit à la perspective merveilleuse de voir les athlètes apprendre et relever de nouveaux défis. Les jeux de 2017 seront les premiers jeux mondiaux pour Mario, qui considère comme un immense honneur le seul fait de représenter son grand pays. Mario a aussi très hâte de rencontrer des gens de partout au monde qui partagent sa ferveur pour Olympiques spéciaux.

Objectif pour Autriche 2017 :

  • Préparer nos patineurs, physiquement et mentalement, pour qu’ils soient au sommet de leur forme au départ pour les jeux mondiaux. Les voir donner leur pleine mesure, rien de moins, en compétition, on ne peut pas exiger davantage d’eux.
  • Représenter dignement notre pays, et s’il arrive que des médailles soient remportées, ce sera la « cerise sur le gâteau » :-)
×