Patinage de Vitesse

Envoyez vos bons vœux et souhaitez bonne chance au personnel de mission et aux athlètes de l’équipe patinage de vitesse ici!

Athlètes

Aimee Gordon
N.-E.

Aimee Gordon vit à Sydney Mines (Nouvelle-Écosse). Cela fait plus de 30 ans qu’elle est membre d’Olympiques spéciaux. Elle est reconnaissante au mouvement de toutes les possibilités qu’il lui offre, dont celles de rester active et de socialiser. Sa sélection dans Équipe Canada en patinage de vitesse constitue une « grosse réalisation » pour l’athlète. Quand elle n’est pas en train de patiner, Aimee nage, joue aux quilles et au softball ou fait de l’athlétisme.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire du patinage de vitesse et gagner une médaille! »

Cynthia Simmons
T.N.-O

Cynthia Simmons est une patineuse de vitesse de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest). Sa participation prochaine à des jeux mondiaux constitue une grande réalisation aux yeux de l’athlète; elle est impatiente de se faire de nouveaux amis en Autriche. Le fait d’être membre d’Olympiques spéciaux permet à Cynthia de voyager beaucoup et de connaître d’autres cultures. Les plus grandes réalisations de Cynthia à ce jour? Ses 4 médailles d’or récoltées aux Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada 2016 à Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador) et les 2 médailles d’argent qu’elle a rapportées des Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2013 en Corée du Sud.

Objectif pour Autriche 2017 : « Réaliser un record personnel. »

Evan James
Alb.

Evan James éprouve une immense fierté à pouvoir représenter son pays en 2017 en Autriche. Membre d’Olympiques spéciaux depuis 12 ans, le patineur de vitesse se dit extrêmement « reconnaissant de l’opportunité ». Olympiques spéciaux a aidé Evan à en apprendre davantage sur les sports, à devenir plus fort et à se dépasser. En dehors de sa pratique sportive avec Olympiques spéciaux, Evan s’entraîne et fait du vélo, de la planche à neige et du paintball.

Objectif pour Autriche 2017 : « Rencontrer d’autres concurrents. »

Matthew Williams
C.-B.

Matthew Williams vit à Langley (Colombie-Britannique), où il est membre d’Olympiques spéciaux depuis 11 ans. Ex-ambassadeur mondial d’Olympiques spéciaux, il remercie le mouvement de lui avoir permis d’être lui-même et de l’avoir encouragé à mener une vie saine et active. L’athlète range parmi ses plus grandes réalisations la conférence TED qu’il a donnée à Vancouver et son dîner à la Maison-Blanche. Sa place dans l’équipe canadienne de patinage de vitesse a une grande importance pour lui, qui est fier et honoré de représenter son pays. En dehors de l’entraînement et de la pratique sportive, Matthew adore voyager, parler en public et passer du temps avec sa copine.

Objectif pour Autriche 2017 : « Réaliser un record personnel à une de mes courses. »

Paige Norton
C.-B.

Paige Norton habite Abbotsford (Colombie-Britannique) et est membre d’Olympiques spéciaux depuis 12 ans. Elle pratique de nombreux sports en plus du patinage de vitesse : basketball, boccia, golf, soccer, softball, athlétisme et natation. En la gardant active et en forme et en lui offrant du bon temps entre amis, Olympiques spéciaux a aidé l’athlète à changer sa vie. Ravie de faire partie d’Équipe Canada, Paige est fière d’elle et impatiente de découvrir ce que l’Australie lui réserve!

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire de mon mieux et remporter une médaille. »

Phillip Ste-Marie
Qc

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 5 ans, Philip Ste-Marie est enchanté de se rendre en Autriche, parce qu’il va y « concourir contre le monde et [que] c’est un grand moment » pour lui. L’athlète, qui n’en est pas à sa première expérience des jeux mondiaux, a très hâte de performer à nouveau sur la scène internationale. Olympiques spéciaux a donné à Philip la chance de se faire des amis et de voyager autour du monde, et l’athlète en est très reconnaissant. En dehors de sa participation aux programmes d’Olympiques spéciaux, Philip aime regarder des matchs de soccer et des dessins animés.

Objectif pour Autriche 2017 : « Apprécier l’Autriche. »

Sara Albers
Ont.

Athlète d’Olympiques spéciaux depuis 10 ans, Sara Albers est fière d’avoir été intégrée à Équipe Canada pour les jeux de 2017 en Autriche. Olympiques spéciaux permet à la patineuse de se tenir occupée et de se faire de nouveaux amis. Sara adore jouer au soccer durant ses temps libres. Elle est extrêmement fière de ses records personnels et de ses médailles d’or et de bronze.

Objectif pour Autriche 2017 : « Gagner des médailles et faire de mon mieux. »

Stephen Graham
Ont.

Originaire d’Orillia (Ontario), Stephen Graham est emballé, honoré et fier de représenter son pays en patinage de vitesse en Autriche. L’athlète remercie Olympiques spéciaux d’avoir fait de lui une meilleure personne. Il range parmi ses plus grandes réalisations son titre d’athlète masculin de l’année d’Olympiques spéciaux Canada et les médailles d’or qu’il a décrochées au niveau tant national que mondial.

Objectif pour Autriche 2017 : « Rester en santé et prendre mon temps. »

Terry Livingstone
SASK

Terry Livingstone est membre d’Olympiques spéciaux depuis plus de 25 ans. Il considère comme l’une de ses plus grandes réalisations d’avoir été nommé deux fois l’athlète masculin de l’année en patinage de vitesse. Olympiques spéciaux a permis à l’athlète de se faire des amis dans plusieurs provinces canadiennes. Emballé à l’idée de performer au plus haut niveau, Terry voit sa participation aux jeux mondiaux en Autriche comme une expérience unique.

Objectif pour Autriche 2017 : « Aller faire de mon mieux en Autriche et gagner une médaille d’or. Et avoir du plaisir! »

Veronique Leblanc
N.-B.

Athlète d’Olympiques spéciaux depuis 10 ans, Véronique est heureuse et fière de participer à ses premiers jeux mondiaux. En plus du patinage de vitesse, Véronique concourt en softball, en natation et en athlétisme à l’intérieur du mouvement. Elle voit les médailles qu’elle a remportées aux Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux 2016 à Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador) comme sa plus grande réalisation à ce jour. Olympiques spéciaux compte beaucoup pour l’athlète, parce qu’il lui offre de nouveaux amis et une meilleure santé. Durant ses temps libres, Véronique adore regarder le hockey et passer du temps en famille.

Objectif pour Autriche 2017 : « Me faire de nouveaux amis. »

Entraîneuse/Entraîneur en Chef

Donna Bilous
C.-B.

Donna s’est engagée auprès d’Olympiques spéciaux il y a 13 ans, dès que sa fille a été en âge de faire du sport. Le mouvement occupe une très grande place dans la vie de la famille : il a offert de nombreuses possibilités à Donna et à sa fille, mais surtout la chance de mener une vie saine et active. Donna a eu l’honneur d’être choisie pour représenter le Canada à quatre jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver, en soccer comme en patinage de vitesse. Elle en est à ses troisièmes en qualité d’entraîneuse en chef en patinage de vitesse sur courte piste. Elle est si fière de représenter Olympiques spéciaux et le patinage de vitesse et impatiente d’observer les athlètes d’Équipe Canada concourir sur la scène mondiale et éprouver la fierté de représenter son pays. L’entraîneuse a hâte de retrouver d’anciens amis, de s’en faire de nouveaux et de voir notre équipe goûter à tout ce que l’Autriche a à offrir.

Objectif pour Autriche 2017 : Je veux faire en sorte que notre équipe soit le mieux préparée possible à concourir sur la scène mondiale. Je veux voir les athlètes patiner de leur mieux et profiter de tout ce que les jeux ont à offrir – séjour dans la ville hôtesse, excitation de la compétition, cérémonie d’ouverture, etc. Je veux qu’ils se fassent de nouveaux amis, qu’ils agissent en excellents ambassadeurs du Canada, et tout cela, avec respect, esprit sportif et amicalement.

Entraîneuse

Sacha LeBlanc
N.-B.

Sacha s’est engagée dans le patinage de vitesse au début des années 1990. Après avoir concouru sur longue et courte piste, elle est devenue entraîneuse. Elle a entraîné des patineurs de tous les niveaux, de l’apprentissage premier à la compétition, et entraîne pour Olympiques spéciaux depuis sept ans. Susan croit fermement au sport comme école de la vie et est persuadée que le patinage artistique a formé en grande partie la personne qu’elle est aujourd’hui. Son appartenance à Olympiques spéciaux lui permet de donner en retour à la collectivité et d’offrir aux athlètes présentant une déficience intellectuelle la chance de profiter de tous les avantages du sport. Elles vivra ses premiers jeux mondiaux en Australie.

Objectif pour Autriche 2017 :

  • Que tous nos athlètes atteignent leurs buts personnels et profitent pleinement des jeux.

Entraîneur

Cyril MacDonald
N.-E.

Originaire du cap Breton (Nouvelle-Écosse), Cyril est engagé dans le mouvement Olympiques spéciaux depuis plus de sept ans. Il a commencé à entraîner durant ses études secondaires, à l’âge de 15 ans, et n’a jamais cessé depuis. Aujourd’hui âgé de 22 ans, il est coordonnateur adjoint de sa région en plus d’entraîner en curling, en patinage de vitesse et en boccia. Chef de mission aux jeux provinciaux d’été, Cyril a occupé un poste d’entraîneur à deux jeux nationaux – Vancouver (C.-B.) et Corner Brook (T.-N.L.). Il s’est plongé à fond dans le mouvement et celui-ci occupe désormais une grande place dans sa vie. Olympiques spéciaux l’a formé pour faire de lui l’adulte qu’il est devenu. Cyril attache une importance énorme à son engagement dans le mouvement Olympiques spéciaux. Il s’y est fait des amis pour la vie d’un bout à l’autre du pays et s’en fera bientôt d’un bout à l’autre de la planète. L’Autriche offrira au jeune homme ses premiers jeux mondiaux, et ce dernier est emballé de faire partie d’Équipe Canada et de porter fièrement la feuille d’érable. ALLEZ CANADA!!!

Objectif pour Autriche 2017 :

  • Veiller à ce que mes athlètes vivent l’expérience la plus formidable et la plus positive possible aux jeux!
×