Ski de Fond

Envoyez vos bons vœux et souhaitez bonne chance au personnel de mission et aux athlètes de l’équipe ski de fond ici!

Athlètes

Allie Libertini
Ont.

Allie Libertini est membre d’Olympiques spéciaux depuis 7 ans. En plus du ski de fond, elle pratique l’athlétisme, le basketball et la dynamophilie. Elle classe parmi ses plus grandes réalisations sa participation à des duathlons (course-vélo-course) ainsi qu’aux jeux nationaux. Olympiques spéciaux a donné à Allie un accès à la joie et à l’enthousiasme et lui a permis de faire de nouvelles connaissances et de rester en santé et en forme. Elle est extrêmement fière de représenter son pays sur la scène mondiale et passionnée par les nouvelles compétences qu’elle est en train d’acquérir.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire preuve de leadership encourager l’esprit d’équipe parmi mes coéquipiers! »

Dennis Lynch
C.-B.

Dennis Lynch, qu’Olympiques spéciaux a accueilli dans ses rangs il y a 29 ans, est fier de représenter le Canada sur la scène mondiale en Autriche. En dehors du ski de fond, il pratique avec plaisir la natation, les quilles, le soccer, le softball et le curling. Dennis affirme que sa participation aux Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada 2016 compte parmi les plus grandes réalisations de sa vie. Le mouvement a aidé l’athlète à se mettre en forme et à perdre du poids.

Objectif pour Autriche 2017 : « Représenter le Canada et rencontrer des gens nouveaux. »

Elouise Stewart
Alb.

Vétérane des programmes d’Olympiques spéciaux avec 16 années de participation, Elouise Stewart est ravie de concourir à ses deuxièmes jeux mondiaux après une première expérience de la scène mondiale en Corée du Sud. En plus de son amour pour le ski de fond, Elouise pratique avec plaisir l’athlétisme, les quilles, le soccer, le softball, le tennis et le cyclisme. Elle classe ses trois médailles d’or aux derniers jeux nationaux parmi ses plus grandes réalisations à ce jour. Olympiques spéciaux a ouvert Elouise à la communication et à la socialisation; l’athlète est prête à assumer l’énorme responsabilité de représenter son pays en Autriche et elle se réjouit à cette idée.

Objectif pour Autriche 2017 : « Apprendre à relaxer et avoir du plaisir! »

Ernest Chua
T-Y

Ernest Chua nous vient de Whitehorse (Yukon) et pratique le ski de fond comme membre d’Olympiques spéciaux depuis 16 ans. Il s’adonne également au patinage artistique, à la natation, aux quilles, au golf et à l’athlétisme. L’athlète est reconnaissant à Olympiques spéciaux de lui avoir offert plus d’autonomie, d’assurance et d’estime de soi. En dehors du sport, Ernest joue au sudoku et à tout ce qui comporte des chiffres.

Objectif pour Autriche 2017 : « Établir un record personnel. »

Francis Stanley
C.-B.

Résident de West Kelowna (Colombie-Britannique), Francis Stanley est membre d’Olympiques spéciaux depuis 6 ans. Il participera à ses premiers jeux mondiaux en Autriche, ce qui fait sa fierté et qu’il trouve « génial ». Olympiques spéciaux a aidé Francis à socialiser et à communiquer davantage. En plus du ski de fond, l’athlète adore jouer au basketball, au soccer et au hockey intérieur.

Objectif pour Autriche 2017 : « Manger de bons déjeuners et faire une course géniale. »

Jacqueline Gravel
Ont.

Résidente de Port Elgin (Ontario), Jacqueline Gravel s’entraîne en ski de fond en vue de ses premiers jeux mondiaux. Rien ne saurait l’emballer davantage. Comme elle le dit elle-même, elle a confiance en elle; les jeux mondiaux représentent tout pour elle, la rendent heureuse « jusqu’à l’extase ». Olympiques spéciaux a aidé l’athlète à se faire de nouveaux amis et à acquérir un sentiment d’accomplissement personnel. En dehors de l’entraînement et de la pratique sportive, Jacqueline adore tricoter et créer des bijoux.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire de mon mieux pour améliorer mes temps, et peut-être même, remporter une médaille en récompense de tous mes efforts! »

Justin Sigal
C.-B.

Justin Sigal vit à Vernon (Colombie-Britannique) et est membre d’Olympiques spéciaux depuis 8 ans. À part le ski de fond, il s’adonne aux quilles, au cyclisme et au golf avec grand plaisir. Sa plus grande réalisation jusqu’à maintenant? L’or au 2,5 km et l’argent au 5 km aux Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada 2016 à Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador). Olympiques spéciaux a aidé Justin à devenir plus actif et lui a fait vivre toutes sortes d’expériences. Son voyage en Autriche veut dire énormément pour l’athlète, qui a hâte de s’amuser et de donner le meilleur de lui-même.

Objectif pour Autriche 2017 : « Représenter de mon mieux le Canada, la Colombie-Britannique et Vernon. »

Kristen Hudson
Alb.

Kristen Hudson est enchantée d’avoir été sélectionnée pour Équipe Canada et impatiente de prendre part à des jeux mondiaux pour la toute première fois. De même que le ski de fond, l’athlète pratique le soccer et le ski alpin. Quand elle ne participe pas à un programme d’Olympiques spéciaux, cette résidente d’Edmonton (Alberta) aime jouer dehors, courir et faire du patin à roues alignées et du vélo. Olympiques spéciaux a donné à Kristen la chance de faire de nouvelles connaissances et de nouer de nouvelles amitiés.

Objectif pour Autriche 2017 : Faire de mon mieux pendant les courses. Essayer de ne pas être nerveuse et travailler fort à l’entraînement. »

Michel Roy
Ont.

Originaire de la Capitale nationale, Ottawa, Mike Roy est membre d’Olympiques spéciaux depuis 29 ans. Il est impatient de concourir en ski de fond aux jeux mondiaux. Sa plus grande réalisation, selon lui, c’est de pouvoir faire du sport. Dans ses temps libres, Mike adore faire des casse-tête.

Objectif pour Autriche 2017 : « Gagner une médaille. »

Sarah McCarthy
Alb.

Membre d’Olympiques spéciaux depuis 15 ans, Sarah McCarthy s’apprête à vivre sa troisième aventure aux jeux mondiaux. En plus du ski de fond, l’athlète pratique la natation et la dynamophilie, est inscrite au programme d’athlétisme de sa localité et enseigne la natation au YMCA. Olympiques spéciaux a aidé Sarah à gagner en assurance et à surmonter sa timidité. Aujourd’hui, elle adore faire de nouvelles connaissances et s’appliquer dans ses activités.

Objectif pour Autriche 2017 : « Faire du bon travail et m’amuser! »

Shane Stewart
Alb.

Fervent skieur de fond, Shane Stewart vit à Canmore (Alberta). Il s’apprête à participer à ses troisièmes jeux mondiaux, après ceux de 2009 et de 2013. L’athlète considère comme l’une de ses plus grandes réalisations les 30 médailles et plus remportées durant sa carrière dans le mouvement. Il remercie Olympiques spéciaux de lui avoir fait rencontrer des gens, parler avec eux et se divertir. Shane se réjouit de ce que les jeux mondiaux en Australie vont le mettre en contact avec une culture différente et des langues diverses.

Objectif pour Autriche 2017 : Faire de mon mieux, être à bout de souffle à la ligne d’arrivée et remporter de nouvelles médailles pour le Canada! »

Tracey Melesko
C.-B.

Avec 5 jeux mondiaux d’hiver comme d’été à son actif, Tracey Melesko est une vétérane de la scène mondiale. L’athlète habite Kelowna (Colombie-Britannique). En plus du ski de fond, qu’elle adore, elle raffole de l’athlétisme et de la compétition au plus haut niveau. Tracey est très fière de participer aux jeux mondiaux en Autriche; elle se réjouit de représenter le Canada et compte bien faire de son mieux. En dehors du sport, Tracey aime beaucoup la musique.

Objectif pour Autriche 2017 : « Aller aux jeux mondiaux. »

Entraîneuse/Entraîneur en Chef

Hellaina Rothenburg
Ont.

L’entraîneuse en chef en ski de fond, Hellaina Rothenburg, participe aux programmes d’Olympiques spéciaux à Barrie (Ontario) depuis 1999. Son amour des jeux persiste depuis qu’on l’a recrutée pour les jeux nationaux d’hiver de 2000, à Ottawa. Hellaina a longtemps entraîné à longueur d’année, passant à l’athlétisme – autre sport qui l’a menée à plusieurs jeux provinciaux et nationaux – durant les mois d’été. Fière de partager son amour du sport avec les athlètes, l’entraîneuse encourage ceux-ci à sauter sur toutes les occasions de compétition, que ce soit au niveau local ou sur la scène mondiale. Hellaina aborde ses premiers jeux mondiaux, et elle est impatiente de faire la connaissance d’athlètes et d’entraîneurs d’Olympiques spéciaux des quatre coins du monde.

Objectifs pour Autriche 2017 : 1) Rapprocher les Canadiens dans un amour commun du sport et un engagement dans l’organisme. 2) Veiller à ce que tous les athlètes, nouveaux venus ou vétérans sur la scène mondiale, vivent une expérience de qualité d’ici aux jeux et durant l’événement.

Entraîneuse

Holly Burton
Alb.

Entraîneur

Ray Huson
C.-B.

Ray entraîne pour Olympiques spéciaux depuis 21 ans. C’est d’abord en raquette (sport dans lequel il entraîne toujours) qu’il a participé à plusieurs rencontres régionales, compétitions de qualification et jeux provinciaux, avant d’être sélectionné comme entraîneur associé de son équipe provinciale aux Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada 2008, à Québec. Il y a environ six ans, on lui a demandé s’il accepterait de donner un coup de main en ski de fond. Il s’est retrouvé entraîneur associé dans ce sport aux jeux nationaux d’hiver de 2012 à St. Albert (Alberta) et de 2016 à Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador). Pour Ray, Olympiques spéciaux égale enthousiasme, joie et détermination des athlètes à réussir. Il est enchanté d’assister à ses premiers jeux mondiaux et impatient de vivre l’expérience – une culture différente et la rencontre d’athlètes, d’entraîneurs et de bénévoles de partout au monde.

Objectif pour Autriche 2017 :

Former l’équipe nationale de ski de fond la mieux entraînée et la plus unie, capable d’établir de nouveaux records personnels et fière de représenter Olympiques spéciaux Canada.

×